Calendrier népalais

LES CALENDRIERS AU NEPAL

Deux calendriers, lunaire et solaire, sont utilisés au Népal à l'époque contemporaine.

L'année lunaire est divisée en 12 mois lunaires. Elle est plus courte de près de 10 jours que l'année solaire.
Il faut donc ajouter tous les trois ans un mois lunaire intermédiaire, l'année comporte alors 13 mois.
Chaque mois lunaire est divisé en deux quinzaines :

période sombre (de mauvaise augure)
période claire (favorable).
Les jours de la semaine dans l'année lunaire sont numérotés de un à quinze : n ème jour de la période claire (ou sombre) de tel mois.

Le calendrier lunaire fixe la plupart des fêtes religieuses. Les fêtes les plus importantes se tiennent pendant la période de la mousson, considérée comme néfaste, (juillet, août, septembre, octobre).
Chacune de ces fêtes contribue à rétablir l'ordre perturbé alors que la société humaine se reconstruit peu à peu et que l'autorité est réaffirmée aussi bien dans les familles que dans le royaume (devenu République le 28 mai 2008).

Le calendrier national népalais et le calendrier néwar utilisent tous les deux le calendrier lunaire.

L'année solaire, comme dans le calendrier occidental, comporte des semaines de sept jours.
Les jours de la semaine dans l'année solaire portent des noms de planètes, dérivés du sanscrit

lundisomavara (sk)sombar (np)soma = lune
mardiimangalavara (sk)mangalbar (np)mangala = mars
mercredibudhavara (sk)budhabar (np)budha = mercure
jeudibrihaspativara (sk))bihibar (np)brihaspati = jupiter
vendredishukravara (sk)shukrabar (np)shukra = vénus
samedishanivara (sk)shanibar (np)shani = saturne

bar = jour (népali)

Les mois du calendrier

baisãkh avril – mai
jaith mai – juin
asãr juin – juillet
sãun juillet – août
bhadau août – septembre
asoj septembre – octobre
kãrtik octobre – novembre
mãnsir novembre – décembre
push décembre – janvier
mãgh janvier – février
phãgun février – mars
chait mars – avril

Devant une telle complexité impossible de se fier au célèbre calendrier des P et T pour découvrir les date des fêtes et leur correspondance dans le calendrier occidental. Il est nécessaire d'attendre la sortie des patro (almanach) établis par une commission d'astrologues et pandit. Il y a parfois des surprises…. Enfin il faut trouver quelqu'un pour assurer la traduction !

Calendrier national népalais : Vikram Sambat (VS ou BS)

Quatre ères (Sambat) furent utilisées au Népal au cours de son histoire. L'ère népali utilisée aujourd'hui est appelé Vikram (se prononce Bikram) Sambat. Elle est certainement d'origine indienne et commence en 57 av J.-C., à partir du règne de Vikram un souverain mythique hindou. Nous sommes aujourd'hui en 2067 VS (2010 + 57 = 2067). Le mois lunaire népalais commence au début de la quinzaine sombre. Le premier de l'An népalais tombe à la mi-avril le premier jour du mois de Baisakh (14 avril 2010)

Calendrier Néwar ou (Nepa) Semba (NS)

Les Newar représentent l'éthnie historique de la vallée de Kathmandu
L‘ère néwar ou Newar Sambat commence en 879 ap J.-C.. Elle fut instituée le 20 octobre 879 sous le règne de Raghavadeva pendant la période historique confuse, dite “de transition” (ou par certains auteurs : période Thakuri), qui précède la période des rois Malla (1200).
Le mois néwar, à l’inverse du mois népalais, commence au début de la quinzaine claire.
Le premier de l’an tombe le premier jour de la quinzaine claire de Kartik (octobre-novembre).
Le 6 novembre 2010 étant le jour de la nouvelle lune, les Néwar célébreront le premier de l’an 1131 de l‘ère N.S. (2009 – 879 = 1131).

Calendrier tibétain

Les Sherpa, d’origine tibétaine, ont adopté le calendrier tibétain. D’après Fürer Haimendorf l’absence de documents historiques ou mythologiques ne nous permet pas de connaître précisément les circonstances et l‘époque de cette migration de population dans le Solu Khumbu. Si les communautés Sherpa prédominent dans cette région, on en rencontre aussi dans le cours supérieur de la Sun Kosi et jusque dans l’Hélambu au nord-est de Kathmandu.
La première année du calendrier tibétain basé sur les cycles de la lune, correspond à l’an 127 av. J.-C. de notre calendrier grégorien, date d’accession au trône d’un roi mythique tibétain, ce qui signifie qu’aujourd’hui nous sommes en 2137.
Le premier de l’an se nomme le Lhosar et tombe le premier jour après la lune nouvelle de février soit le 14 février 2010 .
A ce calendrier se superpose un autre comput qui conjugue 5 éléments et douze animaux.
Chaque élément est associé à 2 années consécutives:.

  • en 2131 (2004), nous étions dans l’année bois-singe
  • en 2132 (2005), nous étions dans l’année bois-oiseau
  • en 2133 (2006), nous étions dans l’année feu-chien
  • en 2134 (2007), nous étions dans l’année feu-cochon
  • en 2135 (2008), nous étions dans l’année terre-rat
  • en 2136 (2009), nous étions dans l’année terre-boeuf
  • en 2137 (2010), nous étions dans l’année fer-tigre

Ce système "éléments animaux" existe aussi dans le calendrier chinois.

Le système des “animaux” existerait depuis le milieu du VIIème siècle sous l’influence des maîtres spirituels de Wengcheng, l‘épouse chinoise du roi Songtsen Gampo. Les cinq éléments seraient apparus au Xème siècle pour se conjuguer aux douze animaux et constituer un cycle de 60 années.


source : Maison culturelle du Népal

Comments